Notre projet est celui d'une entreprise familiale qui, à l'instar des frères Pathé en 1894, fait le pari qu'il y aura toujours des femmes et des hommes qui souhaiteront s'émouvoir et s'épanouir en écoutant de la musique. Les pères fondateurs de Pathé Marconi ont créé des bases commerciales et technologiques solides dans la manufacture d'appareils électroniques pour l'industrie musicale sur lesquelles nous reposer aujourd'hui. Ces piliers continuent de guider notre entreprise afin de développer des produits de qualité, personnalisés, attentifs aux développements techniques les plus récents et assemblés à la main dans notre atelier en Gironde (33). Notre ambition est de vous offrir, grâce à nos produits, une expérience d'écoute qui soit fidèle des compositions et au service de la musique!

Prenez le temps de découvrir cet héritage au travers des diapositives ci-contre.
L'Héritage Pathé Marconi

La chronologie succinctement retracée au sein de cette rubrique est le fruit d'un travail historique patient et méticuleux mené par Jean-Luc Rigaud (2011). Il nous a autorisé à reproduire à travers ces lignes les résultats de ses recherches. Nous le remercions vivement pour cette bienveillance avec laquelle il accompagne notre projet. Pour davantage de précisions, nous vous invitons à vous procurer son ouvrage :

J.-L. Rigaud, 2011, Pathé Marconi à Chatou. De la musique à l'effacement des traces. Classiques Garnier, Paris.

1894 - 1928 : Genèse et épopée des établissements Pathé frères

©Levin C. Handy -  Library of Congress Washington, D.C.
©Levin C. Handy - Library of Congress Washington, D.C.
Août 1894: Sur les conseils d'un ami, Charles Pathé se rend à la foire de Vincennes et découvre le phonographe d'Edison. Il comprend le bénéfice qu'il pourrait en tirer en faisant payer l'écoute des cylindres. Il emprunte alors 700 francs, achète un phonographe et ses accessoires et quitte son emploi pour se livrer à cette nouvelle activité commerciale.
©Barrère A. - Fondation Jérôme-Seydoux
©Barrère A. - Fondation Jérôme-Seydoux
Avril 1896: Charles constitue avec ses frères, en particulier Émile, une société consacrée aux activités phonographiques et cinématographiques suite à la première projection du cinématographe des frères Lumière au Grand Café à Paris en 1895.
©Fonds Delaunay C. - BnF
©Fonds Delaunay C. - BnF
Décembre 1897: Création par Émile et Charles Pathé de la Compagnie Générale de cinématographes, phonographes et pellicules, anciens établissements Pathé frère. Restructuration de l'entreprise qui est le fruit de la rencontre entre les frères Pathé et Claude Grivolas, inventeur médaillé de bronze à l'Exposition Universelle de l'Électricité en 1881.
©Gautier E. - Le phonographe, son passé, son présent, son avenir, 1905
©Gautier E. - Le phonographe, son passé, son présent, son avenir, 1905
1898: Lancement des travaux d'une usine de 16 000m² comprenant 15 bâtiments à Chatou en région parisienne destinée à la fabrication des cylindres.

1894 - 1928          1928 - 1958          1958 - aujourd'hui